Rail Freight Forward Coalition : Message diffusé dans toute l'Europe de COP24 à COP25

06 décembre 2019

Actualités

Ce qui a débuté en décembre 2018 à l’initiative de cinq entreprises ferroviaires lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP24 à Katowice, en Pologne, est devenu un mouvement européen fort composé de 15 membres. La campagne « Noah’s Train » de Rail Freight Forward diffuse depuis un an son message pour doubler les volumes de marchandises transportées par rail pour le climat en Europe et souhaite le réaffirmer avec force lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP25 à Madrid, Espagne. L’Europe doit augmenter la part modale de son fret à au moins 30 % d'ici 2030 pour réduire drastiquement l’impact négatif du transport de marchandises sur la planète et la mobilité.

La vision d’un transport de marchandises respectueux du climat

Rail Freight Forward est une initiative pan-européenne. L'objectif est de faire comprendre au public et aux décideurs politiques en Europe que le transport ferroviaire de marchandises est une réponse essentielle au défi du changement climatique. Le transport est l’une des principales sources de pollution par le CO2 et de l’effet de serre. Le transfert du transport de marchandises vers le rail est le moyen le plus rapide et le plus direct de lutter contre l’augmentation des émissions de CO2 et de la pollution climatique. Il reste encore beaucoup à faire pour ce ‘modal shift', à commencer par la nécessité de créer des conditions de concurrence équitables entre le rail et la route, par exemple par des allégements fiscaux pour le courant de traction et des règles de péage claires au niveau européen pour les transports routiers. De nouveaux progrès doivent être réalisés pour harmoniser les procédures et les réglementations au niveau de l'UE et réduire les interfaces aux frontières nationales. Cela devrait accroître la compétitivité par rapport au camion, qui n'est pas confronté à ces obstacles. Sinon, l'Europe n’atteindra pas les objectifs climatiques fixés dans l’Accord de Paris de 2016.

Rail Freight Forward (RFF) et Noah’s Train : un an plus tard

Rail Freight Forward a déjà accompli de grandes choses en l'espace d'une seule année. Avec 16 arrêts dans des villes d’Europe et un total de 19 conteneurs magnifiquement peints à la bombe et représentant des animaux du monde entier, l’ambassadeur de la coalition pour le climat, Noah’s Train, diffuse le message « 30 % d'ici 2030 »[1] depuis son lancement lors de la COP24 en décembre 2018. Avec plus de 200 mètres de long, Noah’s Train est devenu l’œuvre d'art mobile la plus longue du monde. Il a transmis le message de RFF à au moins un million de citoyens européens par le biais des médias traditionnels et sociaux, avec un nombre sans cesse croissant d’adeptes et de partisans. Dix autres entreprises ferroviaires européennes ont rejoint la coalition au cours de l'année ; le mouvement prend de l'ampleur et l'élan se renforce pour aider à protéger notre climat en transférant davantage de transport de marchandises de la route au rail.   

Réalisations nationales en Belgique

Rail Freight Forward a réussi à créer une « coalition des volontés » à l’échelle européenne. Une première pour l’Europe. Outre une campagne au niveau européen, les entreprises ferroviaires travaillent sur de multiples initiatives au niveau national.

Avec les autres entreprises de fret ferroviaire actives en Belgique, Lineas a fondé le Belgian Rail Freight Forum. En s'efforçant de faire passer la part du transport ferroviaire de marchandises en Belgique de 10 % à 16 %, leur objectif final est de transformer le secteur des transports en un système multimodal intelligent avec le rail comme épine dorsale. Une première action a eu lieu en juillet 2019, lorsque les opérateurs ferroviaires se sont associés à Febetra et ont présenté des mesures visant à encourager le transport multimodal. En compensant le coût de transbordement pour les transporteurs routiers sous la forme d’un chèque de 40 euros pour chaque unité transférée au rail - un investissement de 30 millions d'euros par an - le gouvernement peut transférer vers le rail 6 % du volume actuellement transporté par camion. Des mesures en faveur des transporteurs routiers qui investissent dans des infrastructures ou des équipements appropriés peuvent également favoriser ce modal shift.

Rail Freight Forward: www.railfreightforward.eu

Belgian Rail Freight Forum: www.railfreightforum.be



[1] L'ambition de Rail Freight Forward est d’augmenter la part modale du fret ferroviaire à au moins 30 % d’ici 2030.

 

Actualités