Alstom et ProRail vont tester le triage automatisé avec une locomotive de Lineas

15 juillet 2020

Actualités

À partir de 2021, Alstom et ProRail vont tester l'exploitation automatique des trains (Automatic Train Operation – ATO) à l'aide d'une locomotive de manœuvre de Lineas. Lineas est fier de soutenir ce test de manœuvre automatique – une première en Europe – qui sera une technologie clé du futur système ferroviaire numérisé.

Lineas, le plus grand opérateur privé de fret ferroviaire en Europe, soutient ProRail et Alstom pour tester l'ATO dans les activités de triage. L'ATO a été identifié comme l'une des cinq technologies qui permettront aux entreprises de fret ferroviaire de doubler les volumes ferroviaires en Europe et de contribuer ainsi à la réalisation de l'objectif du Pacte Vert pour l’Europe pour une mobilité intelligente et durable.

Geert Pauwels, PDG de Lineas: « Des technologies comme l'ATO augmenteront la sécurité et l'efficacité tant pour nos conducteurs de train que pour nos clients. Cette augmentation sera essentielle si nous voulons capturer la croissance de 30 % des transports sur le rail plutôt que sur les routes déjà saturées. » 

Lineas fournira une locomotive de manœuvre diesel-hydraulique qui sera équipée par Alstom d'une technologie de contrôle automatique, d'une détection et d'une reconnaissance intelligentes des obstacles. ProRail fournira l'infrastructure ferroviaire pour les tests. Le projet se concentrera initialement sur le développement de logiciels pour automatiser des tâches telles que le démarrage et l'arrêt, l'attelage de wagons, le contrôle de la traction et des freins et la gestion des urgences (détection d'obstacles). Les tests débuteront en 2021 sous la supervision d'un personnel de train autorisé.

Pour en savoir plus sur l'ATO et les autres technologies qui façonneront le futur système ferroviaire numérisé, consultez le document de plaidoyer commun du secteur du fret ferroviaire.

Actualités